Rapport d’activité 2020 de l’Agefiph

En 2020, l’Agefiph a engagé 503,4 M€ pour accompagner les personnes en situation de handicap en formation, dans et vers l’emploi, mais aussi pour soutenir les employeurs privés et les entrepreneurs travailleurs handicapés. Dès les premières semaines de la crise sanitaire et en complément des mesures déployées par l’Etat, plus de 26 M€ ont été consacrés en 2020 en réponse aux besoins d’urgence. Face à cette situation et pour aider un public qui reste particulièrement concerné par les risques sanitaires et professionnels liés à la pandémie, l’Agefiph s’est immédiatement mobilisée dès le début du premier confinement. Avec ses partenaires et dans un dialogue renforcé avec l’État, elle a mis en œuvre des mesures exceptionnelles et des aides spécifiques d’urgence (prolongées jusqu’en décembre 2021 pour certaines) pour couvrir les principaux besoins de ses bénéficiaires. 26,4 M€ ont ainsi été engagés pour :

  • Permettre l’adaptation des postes de travail des personnes en situation de handicap ;
  • Assurer la continuité et la relance de l’activité ;
  • Apporter un soutien psychologique avec une ligne téléphonique réservée à un public susceptible d’être plus fortement impacté (personnes plus fragiles, plus isolées, etc.).

En parallèle, l’Agefiph a soutenu les réformes engagées par l’État en matière d’emploi et de handicap, comme :

  • La réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), 2020 étant la dernière année au titre de laquelle l’Agefiph a été en charge de la gestion de la collecte ;
  • La réforme et le développement de l’apprentissage, en mobilisant notamment les Ressources Handicap Formation au profit d’une meilleure accessibilité des CFA et en proposant des aides complémentaires à celles de l’Etat ;
  • La construction d’un service public de l’emploi inclusif par la mise en place d’une offre de service unique, sur un même lieu, portée par Pôle emploi et Cap emploi.

En 2020, l’Agefiph a assuré une continuité de service, malgré le contexte, et s’est aussi attachée à accélérer la simplification de l’accès à ses aides et services, sous forme digitale notamment. L’année écoulée a aussi été celle de la mise en place d’un nouveau rendez-vous qui fait déjà référence : l’Université du Réseau des référents handicap, de la conclusion et du renouvellement de partenariats importants (convention cadre avec l’État, Pôle Emploi, le FIPHFP et Chéops ; conventions avec l’APEC, le FIPHFP, Unis-Cité, le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, AFTRAL, la FEP), ainsi qu’avec de nombreux partenaires et entreprises sur les territoires. Le rapport d’activité 2020 en chiffres

L’Agefiph a financé en 2020 des actions destinées au maintien, à l’insertion dans l’emploi, à la formation, à la mobilisation des entreprises, des acteurs de l’emploi et de la formation ou encore en faveur de l’innovation et de la recherche à hauteur de 455,4 M€ (hors budget de fonctionnement), soit 7 M€ de plus qu’en 2019.

Ces financements ont notamment permis :

– 60 023 placements aidés par l’Agefiph ;

– 17 595 maintiens réussis en 2020 dans le privé, dont 16 755 par le réseau Cap emploi

– 33 540 contrats en alternance ;

– Le soutien à la création de plus de 3 099 entreprises ;

– 39 059 actions de formation ;

– 1 800 entreprises supplémentaires accompagnées par le biais de son offre de conseil et d’accompagnement aux entreprises. Les mesures exceptionnelles ont contribué à :

– 6 035 aides de soutien à l’exploitation ;

– 17 200 heures de diagnostics de sortie de crise pour relancer l’activité ;

– 1 014 aides soutien aux alternants ;

– 8 529 bénéficiaires de l’aide exceptionnelle au parcours de formation ;

– 5 581 bénéficiaires de l’aide exceptionnelle à la mise en place du télétravail et financement des équipements spécifiques de prévention.

2ème Université du RRH : un succès renouvelé

La deuxième édition des Universités du Réseau des référents handicap (URRH) a réuni, les 29 et 30 mars 2021, plus de 2 300 acteurs du handicap en entreprise autour de la thématique : passer à l’action afin de construire un monde du travail plus inclusif :

LIEN UTILE : URRH 2021

Cet événement, organisé en trois demi-journées, a été consacré à l’échange entre professionnels de l’emploi et du handicap, au développement de leurs réseaux, à faire le point sur les sujets d’actualité et à nourrir les pratiques. Comme l’an passé et en raison du contexte sanitaire, cette édition s’est tenue en 100% numérique. Les conférences inspirantes et prises de paroles politiques ont été réalisées en duplex depuis la Cité des Congrès de Lyon. L’Agefiph s’est fortement mobilisée pour proposer aux référents handicap des sessions de Modules d’appui à la professionnalisation et des ateliers pratiques. Comme l’a souligné Hugues Defoy, Directeur de la Mobilisation du Monde Economique et Social de l’Agefiph : « le partage, les échanges de bonnes pratiques et la co-construction sont de véritables valeurs qui incarnent le RRH ». Le Directeur général de l’Agefiph, Didier Eyssartier a, quant à lui, rappelé qu’ « il est essentiel, dans cette période de crise, de continuer à garder une dynamique permettant de développer l’emploi des personnes en situation de handicap ».

Plusieurs personnalités politiques sont intervenues :

Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’insertion auprès de la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, a souligné à cette occasion que « les Référents Handicap sont des acteurs indispensables au sein des entreprises. Ils occupent un rôle stratégique auprès des directions des Ressources Humaines ».

Sandrine Chaix, conseillère régionale, Déléguée au Handicap de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a profité de l’occasion de présenter la démarche H+ formation, dispositif qualitatif d’accueil en formation des personnes en situation de handicap créée par la région Auvergne-Rhône-Alpes en partenariat avec l’Agefiph. Il vise à faciliter la mise en conformité avec la loi de 2005 en matière d’accueil et d’adaptation des parcours de formation.

Enfin, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées, a souligné, à l’occasion de la présentation de l’autodiagnostic, que le handicap est une priorité du quinquennat et doit être intégré dans l’ADN et les valeurs des entreprises.

Ce fut aussi l’occasion de mettre en avant plus d’une vingtaine de partenaires de l’Agefiph dans l’espace Inspir’action (forum 100% numérique) et dans le cadre de Keynotes.

Le lundi 29 mars s’est tenue la cérémonie du Prix #activateurdeprogrès sous la présidence de Eva Sadoun, cofondatrice de la plateforme LITA.co et coprésidente du Mouvement Impact France, pour dévoiler le palmarès. Douze initiatives exemplaires et innovantes ont été saluées pour leurs actions concrètes en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Le public a également voté pour remettre son Prix « Coup de cœur » à l’entreprise VINCI et son dispositif Trajeo-h, une cellule dédiée au handicap dans l’entreprise. La cérémonie, animée par Grégory Cuilleron, Chef cuisinier lyonnais et ancien ambassadeur de l’Agefiph, s’est déroulée en présence de Sophie Cluzel.

Pour poursuivre cette dynamique, l’Agefiph vous donne rendez-vous en mars 2022 à Lille pour une 3ème édition. En attendant, il est possible de voir et revoir les conférences inspirantes de l’URRH 2021 sur la chaîne Youtube de l’Agefiph :

LIEN UTILE : chaîne youtube Agefiph

Rejoignez le mouvement Activateur de progrès !

LA CAMPAGNE SOCIÉTALE : ACTIVATEURS DE PROGRÈS

Vous menez des actions pour favoriser l’inclusion dans l’emploi des personnes en situation de handicap et vous souhaitez valoriser vos engagements en matière de diversité et de handicap ? Rejoignez le mouvement activateur de progrès !

1.     Activateur de progrès, c’est quoi ?

Être activateur de progrès c’est agir en faveur de l’insertion des personnes en situation de handicap dans l’emploi.

Inscrivez-vous et :

  • valorisez vos engagements en matière de handicap ;
  • communiquez au côté de l’Agefiph et des entreprises engagées ;
  • bénéficiez de supports de sensibilisation et d’un kit de communication personnalisable.

LIEN UTILE : devenez activateur de progrès

2.     Le handicap comme facteur de progrès

#Activateurdeprogrès défend la conviction que le handicap est facteur de progrès dans l’emploi et pour la société tout entière.

  • Agir pour l’égalité des chances, donner une chance à chacun, ouvrir les portes de l’emploi aux personnes handicapées prend part à la normalisation de la différence en milieu professionnel.
  • L’inclusion du handicap favorise la compréhension des contraintes liées aux relation sociales. Savoir gérer le handicap c’est vivre dans une société animée par la diversité.
  • Recruter, former, maintenir dans l’emploi, impose l’innovation et la créativité afin d’insuffler et d’adapter les modes de fonctionnement. Il s’agit aussi de faire évoluer les mentalités et favoriser les interactions entre les salariés, les employeurs et les entreprises.

LIEN UTILE : consultez l’intégralité des valeurs « Activateur de progrès »

3.     Valorisez vos actions en 2021

En 2021, de nombreux événements rythmeront l’année pour faire parler de l’emploi des personnes handicapées. Avec, en point d’orgue, la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), qui se tiendra du 15 au 21 novembre. 

LIEN UTILE : consultez les principaux événements prévus sur 2021

#Activateurdeprogrès défend la conviction que le handicap est facteur de progrès dans l’emploi et pour la société tout entière.

  • Le handicap, au-delà de la contrainte qu’il représente pour les personnes concernées, est aussi un atout, une opportunité de mieux faire, d’innover, et d’agir pour l’égalité des chances. L’ouverture de l’emploi aux personnes handicapées, contribue à normaliser, voire à valoriser la différence dans le cadre professionnel.
  • L’inclusion du handicap est un véritable « laboratoire de la diversité » permettant de mieux appréhender l’ensemble des problématiques professionnelles liées aux relations humaines et sociales : savoir gérer le handicap, c’est être également en mesure de gérer la diversité.
  • Le handicap est vecteur de progrès social. Recruter, maintenir dans l’emploi, former des personnes handicapées, supposent parfois de remettre en question les processus établis, et d’impulser de l’innovation et de la créativité pour adapter son fonctionnement. C’est également favoriser des réflexions de fond amenant une évolution positive notamment pour les entreprises et leurs salariés.
  • La réelle prise en compte du handicap est un pari gagnant. Elle induit des réflexions bénéfiques à tous : salariés, mais également clients, partenaires, sous-traitants… Elle améliore concrètement les conditions de travail, la qualité et l’accessibilité des lieux et environnement de travail.

Nous engageons des actions concrètes en faveur de l’inclusion des personnes handicapées et notamment :

  • Ouvrir l’emploi aux personnes handicapées, quels que soient les postes et les handicaps, en privilégiant les compétences professionnelles, sans à priori ni idée reçue.
  • Favoriser le maintien dans l’emploi et l’évolution professionnelle de salariés devenus handicapés ou dont le handicap s’aggrave.
  • Prendre en compte les handicaps et mettre en œuvre les moyens nécessaires à leur compensation à tous les moments de la vie professionnelle (au poste de travail, en formation ou dans le cadre de la recherche d’emploi).
  • Mettre en place une organisation, ainsi que des moyens humains et financiers, permettant d’assurer, au-delà des principes, une inclusion réelle des personnes handicapées.

Fort de ces convictions, être #activateurdeprogrès, c’est s’engager à :

  • Agir pour poursuivre et aller plus loin dans les actions en faveur de l’inclusion des personnes handicapées dans l’emploi.
  • Témoigner de son engagement en interne auprès des salariés et à l’externe auprès de ses clients, sous-traitants, partenaires et du grand-public… notamment à l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées qui se déroule chaque année la troisième semaine de novembre.

Si vous vous reconnaissez dans ces valeurs et souhaitez rejoindre le mouvement #activateurdeprogrès, signez notre charte !

LIEN UTILE :je deviens activateur de progrès

Le partenariat Agefiph – Handeco 2021

L’AGEFIPH et HANDECO collaborent depuis plusieurs années dans le champ de l’emploi des personnes en situation de handicap. ​

Les deux organisations font le constat d’un intérêt conjoint et décident de s’engager ensemble afin de promouvoir l’emploi en entreprise dite classique, notamment auprès des EA et des TIH et de faciliter également un accès à leurs offres de services respectives.​

Dans le cadre de ce partenariat durable, des actions et des outils concrets ont été mis en place :

  • Handeco devient l’interlocuteur privilégié des collaborateurs de l’AGEFIPH et du Réseau des référents Handicap animé par l’AGEFIPH, en mettant à leur disposition la plateforme Handeco, comprenant notamment un annuaire national des EA/ESAT/TIH et une place de marchés web​.
  • L’AGEFIPH soutient les événements phares de Handeco HandiHA et Handiformelles.

Interview Hugues Defoy, Directeur MMES à l’Agefiph

Vous êtes Directeur de la Mobilisation du monde économique et social de l’Agefiph. Que recouvre votre périmètre d’intervention au sein de l’Agefiph ?

Les services en direction des entreprises : l’information, le conseil, l’accompagnement en direction des entreprises, qui permet leur mobilisation sur le sujet de l’emploi des personnes handicapées, et la construction de plan d’actions pour les rendre plus inclusives. L’Agefiph travaille en direct avec plus de 8 000 entreprises, de toutes tailles, qui font appel aux conseillers présents dans les délégations régionales et au siège, pour les aider à construire et à mettre en œuvre des politiques handicap.

L’outillage de ces entreprises, avec notamment le centre de ressources, qui permet de mutualiser des outils pour faire vivre le sujet handicap quotidiennement en entreprise :

Le Réseau des référents handicap, qui est désormais actif sur l’ensemble du territoire, espace dédié aux acteurs qui font vivre le sujet emploi handicap dans les entreprises, espace d’échange de pratiques, de partage d’expériences, de co-construction de projets, mais aussi un espace de professionnalisation.

La conclusion de partenariats avec les acteurs du monde économique et social, au premier rang desquels les acteurs du dialogue social, particulièrement important s’agissant du sujet handicap en entreprise.

Le job board de l’Agefiph, premier site emploi handicap de France avec en permanence plus de 100 000 offres actives :

Et bien sûr, nous sommes une direction support, en appui des délégations régionales, pour faire vivre cette offre sur l’ensemble du territoire national.

Quelles ont été les actions de l’AGEFIPH au cours de cette année 2020, si difficile compte tenu du contexte de crise sanitaire mondiale, afin de faciliter l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés ?

L’Agefiph a bien évidemment poursuivi l’ensemble de ses missions en 2020, nous avons été présents aux côtés des entreprises même si le volume d’activité a été moindre, et nous avons résolument voulu nous inscrire en appui des référents handicap, en organisant la première Université du Réseau, 100% digitale, en octobre 2020.

Par ailleurs cette crise sans précédent a nécessité de produire des réponses adaptées au contexte, l’Agefiph a ainsi proposé une offre exceptionnelle avec des aides permettant de sécuriser l’emploi des personnes handicapées, on pourra notamment citer une aide au télétravail, un soutien aux entrepreneurs en situation de handicap, ou encore des aides au déplacement pour les personnes.

Lors de la seconde édition de l’Université du Réseau des référents handicap, que vous animez, en mars 2021, vous avez présenté votre nouvel outil l’Autodiagnostic handicap. Pouvez-vous présenter son objet et ses finalités ?

Cet outil simple, facile, gratuit, permet à travers 26 questions sur 6 thématiques, de faire le point sur la situation de l’entreprise en matière d’emploi des personnes handicapées. Au terme de ce questionnaire qui prend environ 10 minutes, l’entreprise est positionnée sur chaque thématique lui permettant ainsi d’avoir une photographie exprimée sous forme de radar. Et, c’est également une fonction très importante de l’outil, d’identifier les axes sur lesquels elle peut progresser et travailler sur un plan de progrès, sur les prochains petits pas, qui permettront ainsi d’aller plus loin. On peut construire ce plan d’actions de façon autonome, ou se rapprocher d’un conseiller pour être accompagné.

Dernière question, quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Nous travaillons bien évidemment d’ores et déjà à la future édition de l’Université du Réseau des référents handicap qui se tiendra à Lille en mars 2022, en présentiel, nous l’espérons ! Un scoop : le dialogue social sera un des thèmes privilégiés de cette troisième édition.

Nous travaillons également sur le sujet de la professionnalisation des référents handicap avec une offre harmonisée, et des modules qui seront disponibles sur l’ensemble des territoires, mis en œuvre par nos délégations régionales.

Enfin, notre offre en direction des entreprises est amenée à évoluer, et nous allons ouvrir un chantier sur l’accompagnement des entreprises sous accord, pour bien appréhender leur besoin et leur attente vis à vis de l’Agefiph dans l’optique de préparer la sortie de leur accord, et de pérenniser leur politique handicap.

Collecte des attestations, Handeco vous accompagne !

Handeco vous accompagne dans la collecte de vos attestations d’achats auprès du secteur du Handicap

Depuis janvier 2020, toutes les entreprises, quels que soient leurs effectifs, doivent déclarer mensuellement le statut de travailleur handicapé de leurs salariés via la DSN. A partir des déclarations de statuts de salariés handicapés déclarés en 2020, l’Urssaf calculera et notifiera en avril 2021 l’effectif de travailleurs handicapés à chaque entreprise.

Une contribution annuelle est due par les entreprises de 20 salariés et plus si l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés n’était pas respectée, à savoir 6 % de l’effectif moyen annuel d’assujettissement à l’OETH.

La contribution annuelle sera à déclarer auprès de l’Urssaf le 5 ou 15 juin 2021, sur la DSN de mai 2021. Toutefois, exceptionnellement en cas de difficulté, l’entreprise pourra déposer la déclaration annuelle DOETH en DSN au plus tard le 5 ou 15 juillet 2021.

Handeco accompagne les entreprises dans la collecte des attestations d’achats auprès du secteur du handicap depuis plusieurs années en s’appuyant sur les ESAT EA THI de l’annuaire HANDECO :

  • Identifications des ESAT/EA/TIH pertinentes
  • Collecte
  • Synthèse

Témoignage de Meriem Belkhodja, Mairie de la Ville de Paris.

Cheffe du Pôle Achats Responsables de la Mairie de Ville de Paris.

Quel est votre rôle au sein de la Mairie de Paris ?

Je suis adjointe à la cheffe du service achats responsables et approvisionnement au sein de la Direction des Finances et des Achats de la ville de Paris.

J’interviens plus particulièrement au sein d’une équipe experte qui conseille et accompagne les services achats et directions de la collectivité parisienne pour une meilleure intégration des enjeux du développement durable dans nos achats (dimensions inclusive, écologique et économique).

Pourquoi faire appel à Handeco pour cette prestation de collecte des attestations achats après des établissements ESAT et Entreprises Adaptées?

La Ville de Paris est fortement engagée en faveur de l’intégration par le travail des personnes porteuses de handicap, pour ses propres agents et auprès de ses fournisseurs dans le cadre de notre politique d’achat. Nous nous sommes dotés en 2016 d’un schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables  qui avait notamment pour objectif une progression des achats réalisés auprès des structures du handicap afin de soutenir leur développement économique.

Nous avons fait appel à Handeco afin de mesurer et fiabiliser cet indicateur de performance achat.

Qu’est-ce que cela vous a apporté de confier cette prestation à Handeco ?

Nous avons nettement amélioré la qualification de notre fichier fournisseurs en identifiant de nouvelles structures via un rapprochement avec l’annuaire de Handeco, mis à jour très régulièrement. Désormais, lorsque nous rendons compte de notre performance achats socialement responsables, nos résultats sont fiables et conformes aux dépenses engagées.

Et le meilleur pour la fin : cette campagne menée avec efficacité et bienveillance par les équipes de Handeco nous permet de remercier les acteurs du handicap pour leur engagement à nos côtés.


Pour aller plus loin

Le GUIDE OETH de l’URSSAF

Contactez nos chargées de mission Claire Aussant et Mélanie Saoud : contact@handeco.org

Nouveauté HandiHA 2021 : la Grande consultation du secteur du handicap

Dans le cadre de la 3ème édition du salon en ligne des achats solidaires et inclusifs qui aura lieu du 3 au 10 décembre 2021, organisé par Handeco et le Groupe Talents Handicap, la team HandiHA, accompagnée par un comité d’experts rassemblant des représentants de toutes les parties prenantes, créée une plateforme de consultation dédiée au secteur du handicap (EA/ESAT/TIH) et aux entreprises.

Cette plateforme a pour objectif d’être le reflet fidèle des enjeux de la profession où, idées, projets et actions se mettent en place concrètement.

Lancement officiel : mardi 25 mai 2021 sur handiHA.com

Les 4 collèges et les organisations composant le Comité d’experts :

Le recyclage des masques jetables : un défi sociétal et environnemental


Les masques jetables usagés forment une nouvelle source de pollution. Après l’urgence sanitaire, le défi est sociétal et environnemental car, jetés dans la nature, ils polluent l’écosystème et relâche des microparticules de plastique qui mettent près de 450 ans à disparaitre.

2 études de cas

Les Entreprises Adaptées ANRH et Cèdre ont développés des activités liées au recyclage des masques jetables avec des partenaires spécialisés soit dans les solutions d’éco-conception pour le secteur textile industriel, soit dans le traitement des déchets.

Cèdre

Cèdre a choisi COSMOLYS, spécialisée dans la valorisation des DASRI (Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux) comme partenaire privilégié.

Lire l’article complet.

ANRH de Blois

De son côté l’ANRH de Blois s’associe à PLAXTIL jeune start-up spécialisée dans les solutions d’éco-conception pour le secteur textile industriel, pour la collecte de tri et recyclage des masques jetables.

Lire l’article complet


2 profils de TIH* à découvrir !

Le vendredi 26 mars dernier, nous invitions deux TIH qui opèrent sur deux secteurs d’activité différents.

Avant de les découvrir, revenons sur la définition d’un *Travailleur Indépendant Handicapé.

Un(e) TIH est à la fois un travailleur indépendant et un travailleur handicapé :

  • Un travailleur indépendant peut être immatriculée au registre du commerce et des sociétés (auto-entrepreneur, EURL,…), un dirigeant d’une société immatriculée au RCS, un commerçant, un artisan ou une profession libérale
  • Un travailleur handicapé dispose d’une reconnaissance de handicap : RQTH, AAH, pension d’invalidité,…

Marie Rozière

Dirigeante de l’entreprise « Csoukha, la communication qui braille ! »

Eddy Roche

Dirigeant de l’entreprise CapAutonomy, une société spécialisée de l’aménagement pour l’accessibilité du logement et des locaux professionnels.

Retrouvez-les dans l’annuaire de Handeco :

3ème édition de Cap’Handicook

Le concours Cap’Handicook en partenariat avec l’École de Paris des Métiers de la Table (EPMT) est maintenu et 6 équipes concourent.

Cap’Handicook, un concours gastronomique et inclusif

Ce concours de cuisine vise à promouvoir les réalisations de personnes en situation de handicap, accompagnées de leur moniteur et à les encourager sur la voie de la professionnalisation.

Sous le parrainage des associations ANC* et AFMR**

Représentantes toutes les deux du savoir faire des professionnels de la restauration.

Un président d’honneur, Meilleur Ouvrier de France

Cette année la 3ème édition sera lancée par son président d’honneur Guillaume GOMEZ chef de l’Élysée, représentant de la gastronomie française et inclusive dans le monde.

Une visibilité accrue

La couverture de l’évènement par M6 dans le cadre d’un reportage pour le magasine « 66 minutes ». Suivez-nous pour connaitre la date de diffusion de l’émission.

Rendez-vous le vendredi 7 mai 2021 à l’EPMT, partenaire de l’événement (sous réserve des mesures sanitaires en vigueur au moment de l’événement).

Le communiqué de presse

*Académie Nationale de Cuisine

**Association Française des Maitres Restaurateurs